cotton chipping (episode I)

Publié le par mourad

1er jour dans les champs,

 

nous sommes debout a 5h00 petit dejeuner, debarbouillage, habillage, et hop dans le bus.

6h00, arrives dans un champs de coton, le soleil n'est pas encore apparu, tout le monde est heureux d'assister a cet evenement en pleine nature (rien a l'horizon pour gacher la vue...)

6h05, Mark ouvre le coffre du bus, sort des beches et les distribue. Il demande a chacun de se placer entre 2 rang de coton (organise comme nos coteaux bourguignon, mais sur un terrain dont le relief rappel la hollande). ET la il nous dit : "chip" (prononcez "tchip")...

On se regarde, enfin on essaye parce qu'a 6h00 du mat' c'est pas evident de garder les yeux ouvert...

Et personne ne comprend vraiment, je pensait alors que nous devions biner les rangs, mais non, alors il s'avance et commence a nous demontrer ce qui deviendra notre quotidien pendant 8h...

En fait il desherbe !!!

OK, on va donc passer 1/3 de nos journees a desherber des champs de coton, it's sounds good !

 

Voila une premiere journee facile a marcher dans les champs et retirer les mauvaises herbes quand il y en a.

Retour a la ferme, on prend veritablement nos quartiers, installation pour 10 jours, c'est marrant on dirai un peu une colo ou un stage BAFA, vous savez, plein de gosses dans la meme baraque sauf que la les monos seraient partis en vacances ailleurs...

Le premier jour on ne connait pas les autres on est timide et reserves, chacun cuisine et mange de son cote, on echange a peine un sourire quand on se croise sans savoir trop quoi dire.

Je fais neanmoins connaissance avec le clochard qui est monte dans le bus a hillstone et qui semblait a moitie bourre

Il s'appel eddy, anglais d'origine polonaise qui vit en australie depuis 32 ans. C'est un intermittent du clochardisme en fait, il vient d'avoir 60 an la veille, a ete marie 3 fois et pretend etre pere 16 fois (dont 8 avec ses differentes femmes...).

Part ailleurs il me raconte qu'il a grandit dans un quartier chic de londres ou son pere etait chauffeur au service d'un milliardaire, il a passe son enfance dans ce quartier ou se cotoyaient les stars de la british pop des annees 60. Il parrait que le patron de son pere donnait des reception (genre eddy barclay) avec les beattles et autres groupes en vogue et qu'il y etait serveur. A se moment il me conte comment il est devenu pote avec john Lennon, puis pourquoi il pense que c'est McCartney qui a commandite son assassinat et bla bla bla ! Il rajoute ensuitequ'il travaillait en angleterre pour airbus comme ingenieur avant de partir pour l'australie.

La je pense que c'est sa moitie bourree qui parlait !

bref, la vie commence a s'organiser petit a petit et je suis plutot content d'avoir acheter ces baskets a 10$ seulement pour le travail.

 

to be continued...

Publié dans Australie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Tu t'es fais des sacrés potes toi dis donc, lol, bonne chance.
Répondre
B
to be continued... enfin d'ici 3 ou 4 semaines.... lol<br /> les semaines vont etre longues sans le net a Hilston !!!  ;)<br /> see ya !
Répondre