cotton chipping (saison 2) episode I

Publié le par mourad

le reveillon s'est excellemment bien passe, sur la baie de sydney a partager un moment avec la communaute francaise et les autres passeports de la planete.

4h00 du matin, Bastien prends enfin la decision de se joindre a nous pour une semaine de cotton chipping, stephane doit me rejoindre au bakpak pour 6h00, notre train part a 7h00 le 1er janvier 2006 pour aller travailler encore et toujours dans les champs de coton.

A la gare nous rejoignons Mohammed et Herve qui apres des recherches infructueuse dans le monde de l'emploi urbain ont besoin d'argent. Avec eux sur les quaies, Laure et son copain.

6h00 de train plus tard nous voici revenus a Trangie (decor de western spaghettis) 1000 Hbs. A peine arrivee Charlotte pense qu'il est bon de mettre les choses au point. Erreur !

Les debuts sont un peu froid ! Pas moins de 8 francais present sans compter E.T. et les japonnaises qui nous rejoignent le lendemain pour aller desherber le coton.

Eh bien croyez le ou non mais en dehors de ce travail plutot barbant, sans interet autres que l'argent qu'il nous procure, nous avons reussis a faire de notre temps dans le "nowhere" australien une periode joyeuse et melancolique a la fois.

La galere quotidienne mouche-soleil prenait fin vers 14h00, de la sieste pour les uns, courses pour les autres et en general piscine pour l'ensemble vers 16 ou 17 heure. Un coin d'eau azur pour oublier le cote ennuyeux de nos matinees ; un coin d'eau azur pour se rafraichir, un coin d'eau azur pour s'amuser comme les enfants que nous ne sommes plus... Couler les filles, se battre dans l'eau, concours d'apnee, de plongeons, degustation d'eau chaude, photos souvenir au bord de l'eau. retour a l'adolescence, on se sent bien.

le soir, on se retrouve pour manger ensemble ou apres mange et on joue au poker, on discute, on joue de la guitare, on jongle, on se film on fete l'aid el kebir en egorgeant un saussicon turque, on se moque de l'accent des japonnaises qui essaient desesperement de prononcer le "R" sans succes.

Certains on des petits coups de blues, certains se trouvent des affinites, d'autres ont sommeils, d'autres encore ont trop buent... Moi je suis heureux, je revis, je me sent comme bien au milieu de tout ca, comme apaiser de voir la vie defiler et de ne prendre part qu'au bons moments en laissant au passe le reste.

 

...

 

Mais 2 semaines ont deja passees, il est temps de se dire au revoir, je ne partirai pas comme prevue avec mes compagnons de route pour la tasmanie comme prevu ; nous avons passe trop de temps ensemble, j'ai besoin de faire un bo9ut de chemin en dehors de ce groupe, ne pas s'attacher de nouveaux a un groupe qu'il sera dur de quitter ensuite...

et puis en plus ils sont pas beaux et ils sentent forts...

alors la prochaine semaine j'irai de nouveau a hillston ou l'on se retrouve loin de tout, dans un petit groupe avec des moments d'intimite.

 

 

 

 

suite & fin au prochain episode...

 

 

 

 

Publié dans Australie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> <br /> J'aime les femmes qui se noient et celles qui se font couler par d'autres femmes.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
ouaih mon petit Mourad, je suis pas mal fier de toi, tu as enfin compris que Bisontin s ecrit avec un "s" et pas un "z"... d ailleurs, comment s appel un habitant de monceau- les- mines?
Répondre
I
Hello, <br /> A te lire, on sent bien que tu es HEUREUX.... profites un maximum de tous les autres moments à venir. Have g'trip !
Répondre