une belle poire nommee Helene

Publié le par mourad

Mes 2 semaines passees ?

Eh bien nous quittons Melbourne et les filles (Pelagie, Charlotte & Laure) pour rejoindre Shepparton (rdv incontournable des fruit pickers).

2h30 de bus avec la sensation que ce qui nous attends, ne sera pas mieux que ce que nous avons laisse, mais c'est une necessite ! Il faut Travavailler !

Arrivee a Shepparton a 21h30, il fait nuit, rien ni personne ne nous attends, nous sommes charges comme des mulets et la gare n'est proche de rien... Petite question a 3 skatters australiens, un camping se trouverai donc a 20 minutes de marche sur la gauche.

30 minutes plus tard on reveil le gerant qui, "gracieusement" vient nous proposer un bout de terrain pres des toilettes...

lendemain matin 10h00 nous nous rendons a l'agence de "harvest work" (traduisez "travail de forcat") ou on nous propose de cueillir des poires dans le plus grand verger du victoria, OK ! C'est mieux que l'ANPE n'est ce pas ? C'est normal c'est du "harvest Work" celui qu'on fait faire aux etranger, ici comme ailleurs...

Bref, on arrive a la ferme, le gars ne veut pas de nous, alors on lui explose se face... Il change d'avis ! Comme quoi, on aurai tort de ne pas insister.

Arrive au camping, pardon, arrive dans le pre avec hangard (en guise de cuisine) et des douches froides. Du 4 etoiles, on pose la tente sans regret faisont connaissance avec les forcats qui nous ont precedes (devinez de quelle nationalite ils sont...?  eh bien ce n'est pas la que nous progresserons en anglais.

Le lendemain dans les vergers, Vince le boss et des poiriers bien sure.

J'arrive, me presente a mon hote, elle est vetue de poires belles (elles s'appellent toutes Helene)etincellantent sous le soleil ; une a une je m'en vais les cueillir pour finalement laisser cette pauvre branche nue, sans le moindre de ces fruits qui faisaient son arrogance... Telle un amant sans vergogne, je quitte celle qui m'a permis de remplir cette benne et mon porte monnaie par la meme, pour m'adresser a sa voisine... Le meme scenario se reproduira chaque fois pendant 15 jours sans que ces naives ne se vengent de mon infidelite... Enfin si tout de meme, quand j'etais trop violent et que d'un geste brusque je tentais d'arracher 3 a 4 de ces bijoux d'un meme mouvement, je recevais en retour un va et vient d'une de ces branche, ou un fruit sur le nez, parfois memeune feuille dans l'orifice nasal...

En dehors de ces moments d'intimite dans les vergers avec mes amies (ces belles plantes). Il y avait l'animation du camping (du pre) c a d... heu... ben rien en fait ! On se faisait... (exactement) et grave !!!

Alors on s'est incruste avec les collegues franco quebequois dans les vans qui nous transportait jusqu'au pont de la riviere (non pas Kwaii, Swanson je crois) et non pas de desespoir mais pour le fun on se jettai de ce pont avec un petit filet de bave au coin de la bouche pour trahir notre emotion a la vue des 1546m qui nous separait de l'eau... oui c'etait assez haut mais meme pas peur ! (d'accord 10m)

bref voila nos journees, sinon y avait les simpsons a 6:30pm, la guitare en soirees et se faire a manger avant de retourner sous la tente pour dormir "confortablement" par terre...

donc voila les poires c'est fini, maintenant vacances sur la cote est bvers Brisbane !

 

Publié dans Présentation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article